Accident d'exposition par piqûre

Le risque particulier des internes en chirurgie

Publié le 27/06/2007
- Mis à jour le 27/06/2007

AU COURS de leurs cinq années d'études, 99 % des internes en chirurgie de la côte Est des Etats-Unis risquent au moins un accident d'exposition viral en manipulant une aiguille ou un bistouri. Plus leur apprentissage avance, plus leur risque de blessure augmente, passant de 1,5 piqûre en moyenne durant la première année d'internat à 7,7 en fin de cursus.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?