Surtout les six premiers mois

Le risque de suicide est majoré en cas d'épilepsie  Abonné

Publié le 02/07/2007

ON SAIT QUE le taux de mortalité est multiplié par deux à quatre chez les personnes qui souffrent d'épilepsie. Ce qui s'explique, pour une part, par des facteurs de morbidité : tumeurs cérébrales, AVC et traumatismes crâniens. Les suicides représentent une autre cause. De petites études de cohorte menées au Royaume-Uni et en Suède indiquent que le risque de suicide est multiplié par trois à cinq chez les patients épileptiques.

Il existe une forte association entre l'épilepsie et des affections psychiatriques à risque suicidaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte