Le recours à l’IVG s’est stabilisé au fil des ans  Abonné

Publié le 19/01/2015
1421633568578642_IMG_145434_HR.jpg

1421633568578642_IMG_145434_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Quarante ans après la loi Veil, les femmes ont moins recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), mais les avortements répétés sont plus fréquents. « Après avoir diminué de 1975 à 1995, le recours à l’IVG a légèrement augmenté avant de se stabiliser à la fin des années 2000 », indiquent Magali Mazuy, Laurent Toulemon et Élodie Baril de l’Institut national d’études démographiques (INED) qui en ont analysé l’évolution depuis l’adoption le 17 janvier 1975 de la « loi Veil ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte