Le diagnostic n'est plus l'apanage du médecin

Le Québec donne plus de pouvoir à ses « super infirmières »

Par Agathe BEAUDOIN
Publié le 07/05/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

C'est une petite révolution qui se passe à 5 000 km de la France. Au Québec, les infirmières praticiennes spécialisées (IPS) viennent d'obtenir des mains des médecins et des autorités sanitaires l'autorisation de diagnostiquer, en complète autonomie, les patients.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?