Le procès de Servier contre Gérard Bapt et « Libération » fixé au 22 et 23 novembre

Publié le 06/01/2012

Le député PS Gérard Bapt et le journal « Libération » comparaîtront les 22 et 23 novembre devant le tribunal correctionnel de Paris, où le laboratoire Servier les poursuit en diffamation pour des propos relatifs à son médicament Protelos, a décidé vendredi le tribunal lors d’une audience de fixation.

Servier accuse Libération d’avoir énoncé dans son édition du 7 septembre 2011 « une série d’imputations qui sont diffamatoires à l’égard des laboratoires Servier et du Protelos », dont ils auraient minimisé les effets secondaires.

Le directeur de la rédaction de Libération, Nicolas Demorand, avait écrit que Servier « avait érigé le mensonge et la manipulation en modèle économique », si bien qu’après le Mediator, « c’est désormais le Protelos qui fait scandale ». Dans une interview au même quotidien, le député Bapt avait déclaré que les laboratoires Servier avaient cherché à minorer les effets du Protelos allant notamment jusqu’à « falsifier des cas pour que le décès des patients n’apparaisse pas ». Pour M. Bapt cette dissimulation pratiquée par Servier « a été érigée en système ».

Servier réclame 50 000 euros de dommages et intérêts.


Source : lequotidiendumedecin.fr