Le Pr Maraninchi prend les rênes de la réorganisation de son agence

Publié le 30/11/2011

À la suite du courrier adressé par le député socialiste Gérard Bapt au Pr Dominique Maraninchi, contestant la promotion au sein de l’AFSSAPS de deux personnes chargées de préparer des projets de futures directions de l’Agence, le patron de l’AFSSAPS réagit.

Dans une réponse adressée à Gérard Bapt, le patron de l’AFSSAPS (qui va changer de nom pour s’appeler ANSM, ou Agence nationale de sécurité du médicament) prend acte de l’émotion suscitée par la nomination de ces préfigurateurs. « Il ne s’agit en aucun cas de promotion ou de désignation de directeurs », se défend le Pr Maraninchi.

La nomination des futurs directeurs de l’Agence n’interviendra donc « que lorsque la nouvelle organisation sera effectivement mise en place, à l’horizon du mois de mars ». Selon Dominique Maraninchi, ces nominations se feront dans le strict respect des termes de la loi dont l’examen s’achève, « et donnera lieu à une validation par le conseil d’administration de la nouvelle agence ». Selon le projet de loi de Xavier Bertrand tel qu’amendé par l’Assemblée nationale, ce conseil d’administration inclura un collège de parlementaires.

Gérard Bapt avait qualifié de « choquantes » les nominations au titre de préfigurateurs de deux cadres de l’AFSSAPS, jugés trop proches à ses yeux des laboratoires Servier.


Source : lequotidiendumedecin.fr