Le Paris-Annecy détourné  Abonné

Publié le 12/08/2012
train

train

Je suis dans le TGV Paris-Annecy. La ville d'Annecy est ma résidence et voilà déjà quasi deux heures que nous voyageons lorsque l’on demande un médecin dans la voiture numéro X.  Je m’y rends et trouve un individu pâle et qui se sent mal.

En échangeant avec lui pour comprendre un peu ce qui se passe, je découvre que c’est un entrepreneur du bâtiment qui habite un village le long du lac d’Annecy et qui revient de Bâtimat, une foire pour les gens du bâtiment qui s’est tenue à Paris.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte