Le paracétamol prévient le cancer de la prostate

Publié le 25/05/2011

Les hommes qui ont pris au moins 30 comprimés par mois de paracétamol, et ce pendant au moins 5 ans, ont un risque de cancer de la prostate diminué de 38 %. Résultat d’une étude menée aux États-Unis par Eric J. Jacobs (Atlanta) et coll. Le travail devait rechercher une association entre les deux événements à partir de données sur 78 485 hommes enrôlés dans la Cancer Prevention Study II Nutrition Cohort. Les participants avaient répondu à un questionnaire en 1992, complété régulièrement jusqu’en 1997, puis tous les deux ans.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)