C'est vous qui le dites

« Le monde de l'hôpital est assez écœurant »

Publié le 31/05/2014
vignette commentaires

vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

Portrait au vitriol « du chef de service » tel qu'il existerait à l'hôpital... Derrière cette critique à la limite du pamphlet, ce lecteur remet aussi en cause le poids écrasant des tâches administratives au détriment des soins.  

J’ai l'impression de lire mon histoire. Un chef de service qui voit les malades sur dossier au staff du matin, qui est continuellement dans son bureau du matin au soir, abandonne la consultation de malades, court les réunions comme président de CME, fait son mémoire de master dans son bureau, est absent une semaine par mois pour cause de formation dans une école de l'administration plus qu'onéreuse (poursuivant ainsi sa petite ambition plus que personnelle).

A côté de ça, y a plus un rond pour rembourser les frais de déplacement pour formation professionnelle. Je l'entends se plaindre de travailler à 150% alors qu'il blablatte de 8h à 9h30 du matin (pour fuire son domicile privé peut-être), fait la pluie et le beau temps sur le reste des médecins de l'hôpital, critique à tour de bras les fainéants désignés par le RH, invoque le dieu-institution, communique par mail en guise de conversation tout en faisant porter la responsabilité de l'absence de comm sur les autres.

Non, le monde de l'hôpital est assez écœurant....

Posté le 26 mai 2014 par le Dr D. B.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Les " techniques de drague " des hôpitaux pour séduire les médecins ».


Source : lequotidiendumedecin.fr