Le microbiote nasal modifie la sévérité du rhume

Par
Publié le 27/09/2018

Ces dernières années, la recherche ne cesse de mettre en évidence des liens entre le microbiote intestinal et la survenue de certaines maladies, en premier lieu de la sphère digestive. Le microbiote nasal pourrait-il jouer un rôle analogue dans la rhinopharyngite ? C'est à cette question qu'ont voulu répondre des chercheurs de l'université de Virginie en étudiant la composition de lavages nasaux chez 152 sujets avant et après un rhume.

Six profils types de microbiote nasal

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)