Le médecin des pôles : pourquoi les COP sont indispensables  Abonné

Par
Publié le 06/11/2017
En 60 ans, explique Jean-Louis Etienne, les deux pôles ont enregistré une hausse de température de 4 degrés.

En 60 ans, explique Jean-Louis Etienne, les deux pôles ont enregistré une hausse de température de 4 degrés.
Crédit photo : AFP

L’Arctique (au Nord), l’Antarctique (au Sud) sont les premiers impactés par le réchauffement climatique. « En 60 ans, explique le Dr Jean-Louis Étienne, premier homme à avoir atteint le Pôle Nord en solitaire, les deux pôles ont enregistré une hausse de température de l’ordre de l’ordre de 4 degrés, tandis que le thermomètre planétaire s’élevait d’un degré en un siècle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte