Editorial

Le mariage insensé  Abonné

Publié le 15/01/2015

Tout de suite se dire qu’ils sont une goutte d’eau dans l’océan de ceux qui soignent coûte que coûte, y compris leur pire ennemi. Tout de suite rappeler aussi que dans certaines parties du monde, la santé et ses acteurs sont une des premières cibles des extrémistes.

Mais l’heure n’est pas aux enfants de chœur. Même s’il est des concepts qui résistent à l’entendement, aux images, à l’Histoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte