Le lien entre infection maternelle et autisme en partie expliqué chez la souris

Par
Publié le 14/09/2017

Une partie du voile a été levée sur les mécanismes reliant l'infection maternelle au cours de la grossesse et le risque d'autisme, dans deux articles publiés ce jeudi dans la revue « Nature ». L'activation du système immunitaire maternel est connue pour contribuer à des anomalies comportementales, comme cela a été démontré dans des modèles murins et chez le singe.

Chez l'homme des études suggèrent que l'exposition du fœtus à un processus inflammatoire est également associé à une augmentation du risque d'autisme.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)