La West Coast

Le jazz Pacifique

Publié le 11/03/2007
- Mis à jour le 11/03/2007
1276103875F_Img252727.jpg

1276103875F_Img252727.jpg

1276103874F_Img252724.jpg

1276103874F_Img252724.jpg

1276103874F_Img252723.jpg

1276103874F_Img252723.jpg

LE JAZZ WEST COAST a connu son apogée entre 1952 et 1958. La plupart de ses protagonistes venaient de deux grandes formations : le Second Herd (2e Troupeau) de Woody Herman et celle de Stan Kenton. Si les principaux solistes, dont beaucoup venaient de New York, étaient blancs, certains jazzmen noirs (Leroy Vinnegar, basse, Chico Hamilton, batterie, ou Hampton Hawes, piano, notamment), participèrent à l'essor d'un mouvement qui fut largement voué au mépris par la critique française de ces années-là, du fait de la couleur dominante de ses acteurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?