Des technologies bien réelles : pompes, capteurs et boucles fermées

Le grand boom  Abonné

Publié le 13/11/2014
Des progrès successifs font, toujours plus, entrer les dispositifs dans la pratique quotidienne

Des progrès successifs font, toujours plus, entrer les dispositifs dans la pratique quotidienne
Crédit photo : PHANIE

L’usage de la pompe intrapéritonéale (IP) concerne peu de patients dans la mesure où les indications sont très rares et le coût est très élevé – au quotidien 2 à 3 fois celui d’un traitement par pompe sous-cutanée (SC). La mise sous pompe IP permet d’améliorer notablement l’équilibre glycémique, de le maintenir dans le temps et d’améliorer la qualité de vie, chez ces patients pour qui ces paramètres sont très mauvais avant le passage sous pompe IP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte