Rendez-vous non honorés

Le fléau des « lapins » 

Par Loan Tranthimy
Publié le 15/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Les rendez-vous non honorés par les patients se sont banalisés. C'est ce que documente le baromètre* Carnet de santé réalisé par Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), auprès des Français et des professionnels de santé parmi lesquels 189 médecins (généralistes, spécialistes et internes). 97 % des praticiens de ville déclarent être concernés et 90 % des soignants à l'hôpital. Ces comportements indélicats ont des conséquences : 65 % des généralistes et 77 % des spécialistes reconnaissent que ces lapins impactent fortement leur organisation du travail.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?