Enquête de l'Igas à l'Ordre des médecins de Paris

Le Dr Rougemont contre-attaque  Abonné

Publié le 29/04/2007

À LA SUITE de la révélation selon laquelle l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) enquêtait au siège du conseil départemental de l'Ordre des médecins de Paris, son président, le Dr Didier Rougemont, a souhaité s'expliquer devant la presse en présence du secrétaire général, le Dr Hervé Boissin, de la vice-présidente, le Dr Irène Kahn-Bensaude, et du secrétaire général adjoint, le Dr Eric de Sainte-Lorette.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte