50e Congrès de l’EASD

Le diabète connecté  Abonné

Publié le 29/09/2014

Prévalence accrue du diabète et vieillissement de la population obligent à des solutions de santé mobile, à la fois plus sûres parce que facilitant la communication entre patients et professionnels de santé et moins chronophages. Les premiers en effet se sentent souvent dépassés par les difficultés rencontrées au quotidien, avec à la clé, des mesures de la glycémie régulièrement "oubliées" ; faute d’informations complètes, les seconds, consultés au maximum 5 heures par an, ne peuvent analyser correctement les données et procéder aux ajustements nécessaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte