Présenté devant l'Académie de médecine

Le deuxième greffé de la face va bien  Abonné

Publié le 15/03/2007

LE 21 janvier 2007, la deuxième allogreffe partielle de la face était réalisée en toute discrétion à l'hôpital Henri-Mondor par le Pr Laurent Lantieri et son équipe. Elle concernait un patient, âgé de 29 ans, atteint d'une forme de maladie de von Recklinghausen. L'affection entraînait non seulement un lourd préjudice esthétique (la face était déformée par des fibromes, malgré de nombreuses interventions chirurgicales), mais aussi un handicap majeur pour se nourrir et pour parler.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte