Lutte contre les violences hospitalières

Le dernier plan de Philippe Bas  Abonné

Publié le 15/05/2007
1276106213F_Img264254.jpg

1276106213F_Img264254.jpg

SANS DOUTE faut-il voir, dans le plan que vient de présenter Philippe Bas pour lutter contre les violences hospitalières, la réponse à l'opération commando qui a eu lieu aux urgences de Saint-Denis le 9 avril pour arracher à la police un prévenu blessé (« le Quotidien » du 13 avril).

Un coup de feu était parti, sans faire de blessé, fort heureusement. Mais la scène, par sa violence et son caractère exceptionnel, a marqué les esprits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte