Cancer du sein

Le dépistage se modernise  Abonné

Publié le 01/10/2018
appel une

appel une
Crédit photo : PHANIE

À la veille du lancement d'Octobre Rose, UNICANCER lance une vaste étude chez 85 000 femmes de 40 à 70 ans pour évaluer l'intérêt de personnaliser le dépistage organisé du cancer du sein en se basant sur un nouveau score de risque individuel. Appelé MyPeBS, celui-ci intègre un test génétique. Le Dr Suzette Delaloge, oncologue à l'hôpital Gustave Roussy (IGR) de Villejuif vient de lancer l'étude. Objectif : comparer l'efficacité d'un dépistage personnalisé par rapport au DO standard.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte