Surcharge en fer liée aux transfusions répétées

Le déférasirox, traitement oral en une prise quotidienne

Publié le 04/10/2007
- Mis à jour le 04/10/2007
1276174163F_Img285093.jpg

1276174163F_Img285093.jpg

LES TRANSFUSIONS sanguines répétées entraînent inévitablement une accumulation de la charge en fer : chaque concentré érythrocytaire contient environ 200 mg de fer (ou 1,08 mg/ml d'érythrocytes pur).

Aucun mécanisme d'excrétion physiologique du fer n'existant chez l'homme, une surcharge en fer peut apparaître après 10-20 transfusions. Le fer en excès s'accumule dans le foie, le coeur, le pancréas, la thyroïde, les parathyroïdes, l'hypophyse et les organes reproducteurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?