Le défenseur des droits juge discriminatoire d’interdire l’adoption homoparentale

Publié le 17/04/2012

Interrogé par le magazine « Têtu » à paraître, le Défenseurs des droits Dominique Baudis juge que l’interdiction pour un couple homosexuel d’adopter est « absolument » un motif de discrimination. « Sur le principe, cela me pose un problème qu’un couple homosexuel ne puisse pas adopter. Les familles homoparentales existent. J’ai même des informations selon lesquelles ça se passe souvent très bien », explique-t-il. « C’est un sujet qui relève de notre compétence, à la fois du point de vue des discriminations et de celui de l’intérêt de l’enfant », ajoute-t-il. Le Défenseur des droits annonce la création d’un groupe de travail avec les associations transgenres pour évoquer le changement d’état civil pour les personnes ayant changé de sexe. « Les associations n’ont pas toutes la même position », souligne Dominique Baudis qui estime que « l’identité de genre fait partie des discriminations à raison du sexe ». À propos de l’interdiction du don du sang aux homosexuels, le Défenseur des droits demande que soit également mis un terme à « ce principe discriminatoire ».

 Dr L. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr