Le cri d’alarme du président de Genopharm

Publié le 14/12/2011

Toujours sous la menace d’une suspension d’activité de la part de l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), le laboratoire Genopharm, qui commercialise l’anticancéreux Thiotepa, lance un cri d’alarme.

Considérant que « le doute n’est plus permis » sur le fait que Genopharm a été « victime d’une tromperie aggravée sur le médicament Thiotepa 15 mg, en recevant des lots sous-dosés » (« le Quotidien » du 15 décembre), Valéry Monin, président de Genopharm, demande à l’AFSSAPS de surseoir à son projet de retrait de licence de pharmacien.

« Je n’ai pas la prétention de dire que nous sommes exempts de tout reproche, confie-t-il, mais il faut savoir que le projet de suspension de licence que nous a remis l’AFSSAPS ne fait plus aucune mention du Thiotepa. » Selon lui, le principal grief formulé par l’AFSSAPS à Genopharm dans le projet de suspension de licence que l’agence lui a fait récemment parvenir, est de ne pas avoir disposé de pharmacien responsable (une obligation légale pour tout laboratoire pharmaceutique) entre août et octobre 2011. Valéry Monin explique qu’à la suite du décès brutal du pharmacien responsable de Genopharm en juillet dernier, une procédure de recrutement a immédiatement été lancée, qui a permis d’en embaucher un autre fin octobre dernier.

« La suspension de Genopharm, sauf pour ses spécialités ne disposant pas d’équivalent thérapeutique, revient à fermer purement et simplement notre laboratoire », continue Valéry Monin. Le président de Genopharm estime en effet que cette suspension entraînerait le départ immédiat d’une majorité des salariés du labo, l’empêchant de facto de poursuivre ses activités relatives aux médicaments sans équivalents thérapeutiques.

« En conséquence, conclut Valéry Monin, les médicaments sans alternative thérapeutique se trouveraient sans fabricant ni distributeur, ce qui constituerait, par la seule faute de l’AFSSAPS, un grave problème de santé publique ».

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr