Testé dans le diabète de type 2

Le contrôle glycémique est amélioré grâce à un antagoniste de l'interleukine 1

Publié le 11/04/2007
- Mis à jour le 11/04/2007

NOTRE ETUDE suggère que des antagonistes de l'IL1 ont un potentiel thérapeutique dans le diabète de type 2, concluent les auteurs. Dans le diabète de type 2, la résistance à l'insuline semble être l'anomalie métabolique centrale, mais on ne comprend pas comment l'insulinorésistance engendre la défaillance des cellules bêta. L'auto-immunité semble être au centre de la pathogénie du diabète de type 1.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?