Le congé maternité salarié, une chance  Abonné

Publié le 17/05/2018

En 2016, une jeune interne, Sabrina Hachani, a choisi comme sujet de sa thèse en médecine générale « Grossesse et maternité pendant l’internat de médecine générale : conséquences et ressenti ». D’après ce travail, les jeunes femmes qui ont choisi d’être mère pendant leur internat ne le regrettent pas : « c’était le bon moment du fait de l’âge, d’histoire sérieuse de couple, d’indépendance financière et grâce aux avantages du salariat ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte