Après les cyclones Maria et Irma

Le CHRU de Lille en renfort à Saint-Martin pour repérer les troubles post-traumatiques  Abonné

Par
Géraldine Langlois -
Publié le 02/07/2018
irma

irma
Crédit photo : AFP

Les besoins sont criants à Saint-Martin. Lorsque les vents soufflaient entre 300 km/h, que les toits des maisons s'envolaient, quasiment 100 % des habitants ont été confrontés à l'immédiateté de leur propre mort, source de trauma psychique, explique le Dr François Ducrocq, psychiatre et spécialiste de l'urgence médico-psychologique au CHRU de Lille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte