Romans policiers étrangers

Le chaud et le froid

Publié le 11/06/2007
- Mis à jour le 11/06/2007
1276105958F_Img271377.jpg

1276105958F_Img271377.jpg

QUI DIT SICILE dit Andrea Camilleri, écrivain multifacette dont les enquêtes de son commissaire Montalbano, écrites dans un savoureux mélange d'italien et de sicilien, l'ont hissé en tête des ventes en Italie. Dans «la Patience de l'araignée» (1), l'île entière se révèle être une immense toile. Une jeune fille a été enlevée. Parce qu'il a récemment perdu toute sa fortune à cause des malversations de son beau-frère, son père ne peut payer l'énorme rançon exigée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?