Le cerveau n’est pas illusionné par les édulcorants  Abonné

Publié le 27/09/2013
1380215977457419_IMG_111649_HR.jpg

1380215977457419_IMG_111649_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Il ne faut pas croire que les édulcorants, appréciés pour leur pauvreté calorique, bernent le cerveau. La sensation de récompense est attribuée aux sucres, et manque lorsque l’on utilise des édulcorants artificiels. Ce qui peut entraîner un comportement de surconsommation de sucre en réaction.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte