Au bloc opératoire

Le casse-tête des actes exclusifs  Abonné

Par
Publié le 28/05/2018

Faut-il encadrer tous les actes exclusifs ? Lors de leurs dernières journées nationales, les infirmiers de bloc opératoire (IBODE) ont planché sur la mise en place de protocoles sur l'installation chirurgicale du patient, la mise en place et la fixation des drains sus-aponévrotiques ainsi que la fermeture sous-cutanée et cutanée, qu'ils pourront effectuer à partir de juillet 2019.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte