Neuropathie anti-MAG

Le bénéfice clinique du rituximab démontré

Publié le 23/05/2007
- Mis à jour le 23/05/2007

Comme l'explique le Dr Jean-Marc Léger, le rituximab est de plus en plus utilisé dans le traitement de pathologies auto-immunes. Il était logique d'évaluer son efficacité dans les neuropathies anti-MAG. L'activité pathologique de l'IgM monoclonale contre la MAG (myelin-associated-glycoprotein), présente dans la myéline du nerf périphérique, est titrable dans le sérum et reconnue comme le mécanisme responsable de la neuropathie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?