Le baclofène et le nalmefène à l’assaut du déni des patients  Abonné

Publié le 20/01/2014

Comment la médiatisation du baclofène a-t-elle impacté la perception des alcoolodépendants de leur propre addiction ? Le Colloque organisé au CESE a apporté des réponses contrastées. Pour l’addictologue Jean Michel Delile, l’arrivée prochaine du baclofène a fortement ébranlé « la croyance qui voulait que le patient soit toujours dans le déni. Depuis les articles sur l’autoexpérience du Dr Ameisen, nous avons eu de nombreuses demandes de patients que l’on n’avait jamais vus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte