Praticiens diplômés hors de l’Union européenne

L’avenir incertain des médecins étrangers  Abonné

Publié le 27/06/2012
1342600438361329_IMG_86980_HR.jpg

1342600438361329_IMG_86980_HR.jpg

ILS ÉTAIENT loin d’occuper l’amphithéâtre de l’hôpital Tenon mais tous avaient beaucoup de questions. Une cinquantaine de praticiens diplômés hors de l’Union européenne (PADHUE), essentiellement des médecins mais aussi quelques dentistes et pharmaciens, ont pris part à la réunion organisée par la Fédération des praticiens de santé (FPS) pour décrypter la loi du 1er février 2012.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte