Épilepsie partielle

L’arsenal thérapeutique s’élargit chez l’adulte et l’enfant  Abonné

Publié le 22/02/2018

Le traitement des patients épileptiques débute initialement par une monothérapie avant de s’orienter, en cas de pharmacorésistance (30 à 40 % des patients), vers une bithérapie. « Il est essentiel de disposer dès le début de la prise en charge de la pharmacopée la plus étendue possible, permettant d’adapter au mieux le traitement du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte