Embolie pulmonaire

L’arrivée en force des AOD  Abonné

Publié le 13/10/2014

L’actualisation -les précédentes dataient de 2008- des recommandations pour le diagnostic et le traitement de l’embolie pulmonaire de la Société européenne de cardiologie (1) est marquée par l’arrivée des Anticoagulants oraux directs (AOD) en alternative aux AVK chez les patients sans choc ou hypotension. Les schémas thérapeutiques proposés sont ceux validés dans les essais cliniques : utilisation d’emblée de l’AOD pour le rivaroxaban et l’apixaban et utilisation de l’AOD en relais de l’héparine pour le dabigatran et l’edoxaban.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte