L’AMM du tétrazépam suspendue dès le 8 juillet

Publié le 03/07/2013

Les autorités européennes ont décidé la suspension, dans tous les États membres, des autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments à base de tétrazépam, un principe actif indiqué dans le traitement des contractures douloureuses. En France, cette suspension prendra effet à compter du 8 juillet.

« Des risques de réactions cutanées rares, mais très graves et parfois mortelles, sont à l’origine de cette décision de suspension », précise l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Le rapport bénéfice risque du tétrazépam est désormais considéré comme défavorable.

L’agence recommande aux prescripteurs de ne plus instaurer ni renouveler de traitement par tétrazépam, la problématique du sevrage ne devant se poser qu’exceptionnellement pour cette benzodiazépine. Elle les invite aussi à réexaminer le traitement de leurs patients afin d’envisager une alternative thérapeutique appropriée.

Les laboratoires concernés par cette mesure vont adresser dans les prochains jours un courrier aux professionnels de santé, « comportant des informations importantes quant à cette suspension », conclut l’Agence.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr