Nouvel argument pour en faire une maladie à prion

L’alpha-synucléine mal pliée suffit pour causer le Parkinson  Abonné

Publié le 21/11/2012
1355822445390593_IMG_94079_HR.jpg

1355822445390593_IMG_94079_HR.jpg
Crédit photo : Igor Tsigelny/San Diego

LA MALADIE de Parkinson est caractérisée par deux processus pathologiques : l’accumulation dans les neurones d’alpha-synucléine mal pliée, sous forme d’agrégats appelés corps de Lewy et neurites de Lewy, et la dégénérescence sélective des neurones dopaminergiques dans la substance noire et d’autres régions cérébrales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte