« Dans les cordes » et « la Tête de maman »

L'âge des possibles

Publié le 10/04/2007
- Mis à jour le 10/04/2007
1276108179F_Img258257.jpg

1276108179F_Img258257.jpg

LA MÈRE de Magaly Richard-Serrano a été l'une des premières femmes en France à faire de la boxe. Elle a repris le club de son père, où elle avait rencontré son mari, également boxeur, et c'est elle qui a entraîné sa fille. Magaly a été deux fois championne de boxe française dans son adolescence et elle sait donc de quoi elle parle quand elle évoque, dans son premier long métrage, une famille où tout passe par la boxe, l'éducation, le jeu, les relations de rivalité. C'est aussi ce qui donne aux deux jeunes filles de son film cette assez rare vérité psychologique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?