Une étude objective le bénéfice sur la longévité

L’adhésion au régime méditérranéen associé à la préservation des télomères  Abonné

Publié le 04/12/2014
1417659119568898_IMG_142776_HR.jpg

1417659119568898_IMG_142776_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Dans une étude publiée mercredi dans le « BMJ », le Dr Marta Crous-Bou et ses collègues de l’école médicale de Harvard, ont examiné le lien entre le régime alimentaire méditérranéen et la longueur des télomères, considéré comme un marqueur biologique du vieillissement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte