Métastases osseuses

L'activité antitumorale directe des bisphosphonates à l'étude  Abonné

Publié le 25/02/2007

UNE ÉQUIPE Inserm montre que les bisphosphonates, utilisés pour réduire le risque de fracture au niveau des métastases osseuses d'un cancer du sein, possèdent également une activité antitumorale propre : ils bloquent la croissance des cellules tumorales au site osseux métastatique. En temps normal, rappelle un communiqué de l'Inserm, le remodelage osseux est assuré par un processus qui assure un équilibre permanent entre les ostéoclastes – qui détruisent l'os – et les ostéoblastes – qui le renouvellent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte