LE HAVRE

L'abri chirurgical de l'hôpital Général

Par
Pascal Thomeret -
Publié le 28/08/2018
Abri chirurgical

Abri chirurgical
Crédit photo : Association Mémoire et Patrimoine

Construit à part de 1942 par la Défense passive pour protéger la population en cas de bombardements, l’abri chirurgical de l’hôpital Flaubert fait partie de 5 abris chirurgicaux construits sous l’impulsion du maire du Havre de l’époque, Pierre Courant. Les travaux ont été menés par le Dr Coty qui assistait le commandant Abadie.

La ville a été la cible de 132 bombardements durant la guerre. Pour protéger la population qui a payé un lourd tribut, des abris sont alors construits à partir de début 1942. L’abri de l’hôpital Flaubert est creusé à partir du mur de soutènement d’un repli de la colline, sous une épaisseur de craie d’une dizaine de mètre d’épaisseur. 

Salle d'opérations de première urgence, tisanerie pour la préparation des remèdes, bureau des médecins, 2 chambrées d'une douzaine de lits superposés, latrines, groupe électrogène, citerne à eau... L'abri fut opérationnel lors du terrible bombardement de septembre 1944.

Sous l'impulsion et avec la volonté du Groupe Hospitalier du Havre, l'abri est aujourd'hui sorti de l'oubli. Vidé, nettoyé et réhabilité par les membres de l'association « Mémoire et patrimoine Le Havre 39-45 » l'abri revit et est ouvert à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

 

Visites libres à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, samedi 15 et dimanche 16 de 9h30 à 12h et de 14h à 18h.

– Exposition de matériel chirurgical d’époque ; projection de documents vidéo et DVD en continu : « Le Havre sous l’occupation », « La tragédie du Havre BBC », « Opération Astonia ».

– Reconstitution de diverses salles : dortoir, salle d’opération et local technique, présentation de matériel médical et chirurgical utilisé par les alliés, présentation d’une bombe de 500 livres.

– Commentaires assurés sur place par les adhérents de l’association.

– Présentation par le Groupe de reconstitution « Souvenir Normand 39/45 » de transport et de soins de blessés par des équipiers secouristes ».

– « Quiz » organisé pour les enfants avec commentaires adaptés.

 

 


Source : lequotidiendumedecin.fr