La viabilité économique est confirmée par deux études  Abonné

Publié le 08/11/2012

Deux études longitudinales, d’une durée de 21,5 mois, confirment la viabilité économique de programmes de télésurveillance à domicile.

La première a été menée dans un centre de santé de première ligne, le CSSS Jardins-Roussillon, et a porté sur 95 patients souffrant d’insuffisance cardiaque, de diabète, de BPCO ou d’HTA.

La seconde a été réalisée dans un centre plus spécialisé, le service régional de soins à domicile de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et a inclus une soixantaine de patients ayant une BPCO sévère, voire très sévères.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte