La TVA sociale dans le viseur du PS

Publié le 16/07/2012

Tuée dans l’œuf : la TVA sociale n’entrera pas en application le 1er octobre comme prévu. Le Parlement, qui entame aujourd’hui l’examen du projet de loi de finances rectificative, devrait voter son abrogation. Le parti socialiste s’est engagé à supprimer ce symbole du sarkozysme.

La TVA, plutôt que de passer à 21,2 %, restera donc fixée à 19,6 %. Une façon de ne pas pénaliser les revenus modestes qui épargnent peu et dépensent beaucoup en consommation.

Comment renflouer les comptes de la Sécurité sociale ? Le gouvernement Ayrault veut dégager de nouveaux modes de financement pour 2013 ou 2014. La gauche n’exclut pas de relever la CSG.


Source : lequotidiendumedecin.fr