Accidents vasculaires cérébraux

La thrombectomie est parfois possible jusqu’à 24 heures  Abonné

Par
Publié le 18/12/2017
thrombectomie

thrombectomie
Crédit photo : PHANIE

Après un accident vasculaire cérébral, dans la course contre la montre pour le cerveau, chaque minute compte. Pour accélérer diagnostic et traitement, 135 unités neurovasculaires ont été déployées en 2015 sur l’ensemble du territoire, avec des structures d’urgences associées à cette prise en charge par télémédecine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte