Des instruments toujours plus sophistiqués

La stimulation, une voie d’avenir pour la chirurgie  Abonné

Publié le 08/06/2015
Un objectif éthique  prioritaire : " Jamais la première fois sur le patient »

Un objectif éthique prioritaire : " Jamais la première fois sur le patient »
Crédit photo : PHANIE

« La simulation pour la formation chirurgicale est aujourd’hui un domaine en plein développement et qui offre de multiples perspectives en gynécologie-obstétrique. Et il est certain qu’à terme, elle sera largement utilisée dans le cadre de la formation initiale et continue des gynécologues-obstétriciens », explique le Dr Patrice Crochet, PH de gynécologie-obstétrique à l’hôpital de la Conception à Marseille (AP-HM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte