La santé et ses acteurs premières victimes en Syrie  Abonné

Publié le 15/01/2015

« 254 médecins ont été tués en Syrie depuis trois ans », affirme le Dr Oubaïda al-Moufti, président de l’Association d’aide aux victimes en Syrie, AAVS, qui accuse le régime de Damas de cibler tout médecin par le simple fait qu’il intervient en zone rebelle. Selon l’association Physicians for human rights (PHR), au moins 400 membres du personnel soignant (médecins, kinés, ambulanciers, infirmières) sont morts depuis le début du conflit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte