Réformes

La santé et l'assurance-maladie n'y couperont pas

Publié le 13/12/2007
- Mis à jour le 13/12/2007

LA RÉFORME des politiques publiques touchera aussi la santé et l'assurance-maladie. En effet, un chapitre lui est consacré dans le rapport présenté aux membres du gouvernement par Eric Woerth, ministre du Budget et des Comptes publics, lors du premier conseil de modernisation des politiques publiques. Cette réforme transversale sur cinq ans, baptisée « révision générale des politiques publiques » (RGPP), est jugée prioritaire par le président de la République. Elle comporte en tout 80 objectifs, notamment pour moderniser l'Etat et réduire ainsi le nombre des fonctionnaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?