Le poumon après une greffe de cellules souches

La réussite de la spirométrie à distance

Publié le 16/04/2007
- Mis à jour le 16/04/2007

POUR LA PREMIÈRE FOIS, une étude prospective, réalisée par des équipes françaises, a pu évaluer la valeur diagnostique et la faisabilité d'un contrôle de la fonction pulmonaire de patients à distance, par l'intermédiaire de leur ligne téléphonique. Cette surveillance spirométri- que était réalisée dans un cadre un peu particulier, celui de la transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogéniques. Comme le rappellent Amélie Guihot et coll., chez 30 à 60 % des receveurs surviennent des complications pulmonaires, responsables d'une part importante de la morbi-mortalité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?