Glioblastome du sujet âgé

La radiothérapie postopératoire prolonge modérément la survie  Abonné

Publié le 11/04/2007

L'ÉTUDE publiée par les neuro-oncologues de langue française dans le « New England Journal of Medicine » a été arrêtée prématurément. La cause en était un meilleur taux de survie dans un groupe de patients par rapport à l'autre. Le travail de Florence Keime-Guibert (hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris) et coll. était destiné à évaluer l'apport de la radiothérapie, associée à un traitement symptomatique, par rapport au traitement symptomatique seul, chez des sujets âgés atteints d'un glioblastome.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte