Cancer invasif de vessie non opérable

La radiochimiothérapie, alternative viable à la cystectomie  Abonné

Publié le 13/12/2012

LE TRAITEMENT de choix pour les tumeurs de vessie invasives infiltrant la paroi musculaire, sans adénopathie ni métastase, est la cystectomie. La radiothérapie à visée conservatrice et curatrice représente une alternative, en particulier pour les patients peu opérables, mais les taux de réponse incomplète ou de récidive sont élevés (50 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte